Rouler sans A avec un permis probatoire : quelles sanctions et amendes ?


Sommaire
  1. Que signifie l’autocollant « A » sur une voiture ?
  2. Sanctions en cas d'absence du disque A derrière le véhicule

En France, les conducteurs titulaires d'un permis probatoire ont l'obligation d'apposer un macaron « A » de manière visible à l'arrière du véhicule pour ne pas commettre une infraction routière. En cas de non-respect de cette obligation, quelles sont les sanctions prévues ?

Que signifie l’autocollant « A » sur une voiture ?

Le disque « A » est généralement remis par l'auto-école après que le candidat ait obtenu son permis de conduire. Celui-ci doit impérativement être rouge sur fond blanc. Le conducteur novice doit ainsi apposé ce signe à l'arrière de son véhicule, de manière visible et de façon à ce qu'il ne gène en rien la conduite. Il est par exemple interdit de le placer sur la lunette arrière d'une voiture.

Le « A » pour « Apprenti » permet aux autres usagers de la route de savoir qu'il s'agit d'un conducteur novice. Il permet également aux forces de l'ordre de s'assurer que les personnes ayant leur permis en poche depuis peu se plient effectivement aux règles spécifiques du permis probatoire, notamment en matière de limitation de vitesse ou d'alcoolémie.

Sanctions en cas d'absence du disque A derrière le véhicule

Tout détenteur d'un permis probatoire a donc obligation de placer le disque « A » à l'arrière de son véhicule, et ce, tant qu'il n'a pas de permis définitif. Cette période est donc de trois ans pour celles et ceux qui ont suivi la formation classique, et deux ans dans le cadre de la conduite accompagnée.

Ne pas respecter cette obligation, c'est s'exposer à une verbalisation. En effet, le code de la route prévoit une contravention de 2nde classe en cas d'absence du « A ». Le contrevenant devra alors s'acquitter d'une amende de 35 euros. En revanche, une telle infraction n'entraîne aucune perte de point.

A noter que si plusieurs personnes en possession d'un permis définitif utilisent également le véhicule, il est préférable d'utiliser un « A » magnétique. Celui-ci peut alors être positionné ou retiré à volonté et uniquement quand le conducteur en période probatoire prend le volant. Dans le cas contraire, un disque positionné en permanence peut être à l'origine de confusion ou de situation complexe en cas de contrôle radar automatique ou de contrôle de police aléatoire.




Réservez votre session permis à points